Nounou sandra

01 mai 2019

Nous profitons du soleil pour se balader.

L’image contient peut-être : plein airL’image contient peut-être : plein airL’image contient peut-être : oiseau et plein airL’image contient peut-être : plein air, nature et eau

Posté par nounou sandra à 12:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Posté par nounou sandra à 12:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 avril 2019

5 questions à se poser sur le liniment oléo-calcaire

Inscrit dans la tendance « retour au naturel », le liniment oléo-calcaire est entré dans beaucoup de maternités, de PMI, de crèches et chez de nombreuses assistantes maternelles. Mais ce produit est-il aussi efficace et sécurisant que sa réputation l’affirme ? La réponse en cinq questions posées à des professionnels de santé*.

bébé pendant le change

 

Le liniment est-il un nettoyant ?

Non. Contrairement à sa réputation, le liniment n’est pas un « détergent ». Comme tout corps gras, il « décolle » les résidus, donnant ainsi une impression de propreté, mais il ne chasse pas les bactéries. Utilisé sur une peau non nettoyée au savon, le liniment peut favoriser le développement de levures et/ou de champignons. Ceci étant, pour un change occasionnel, surtout s’il ne s’agit que d’urine - laquelle est stérile - le liniment oléo-calcaire peut faire l’affaire. D’autant que l’enfant prendra sans doute un bain savonneux quelques heures plus tard ! En règle générale, le liniment oléo-calcaire doit être appliqué sur une peau propre et séchée, en prévention de l’érythème. En cas d’érythème déclaré, sauf prescription complémentaire du médecin, le meilleur des traitements reste… l’air. Peau séchée après la toilette au papier absorbant sans frotter… et fesses à l’air !   

Oui. Sur une peau saine, lavée et séchée, le liniment présente un réel intérêt protecteur sur le siège. Le pH alcalin (pH9) de l’eau de chaux neutralise l’acidité de l’urine et rétablit un pH proche de celui de la peau. L’huile d’olive - la plus fréquemment utilisée - nourrit la peau tout en l’isolant des selles et des urines. C’est pourquoi il ne faut pas le rincer ! C’est essentiellement un produit de prévention des dermites du siège. 

 Le liniment en « préparation » peut-il être conservé plusieurs mois ?

Non. Comme tout produit « artisanal », la date limite de consommation est plutôt courte. Il n’est pas possible de donner un seuil exact, car tout dépend de la température ambiante, des conditions de stockage (idéalement dans un flacon opaque et à l’abri de la lumière dans un endroit sec mais pas froid), de l’usage qui en est fait. En moyenne, vous pouvez compter sur un mois d’utilisation sans que le produit ne tourne. Pensez à demander aux parents d’indiquer la date de fabrication sur le récipient, s’ils l’ont préparé eux-mêmes. Certaines PMI émettent des restrictions d’usage, sur les produits « maison » voire même sur le liniment olé-calcaire en « préparation » ou manufacturé. Renseignez-vous auprès de la PMI dont vous dépendez. Mais en règle générale, ce sont les parents qui restent décisionnaires du choix des produits de soin courants. En dialoguant, il n’est pas impossible de trouver un modus vivendi autour du liniment oléo-calcaire, à inscrire dans le projet d’accueil de l’enfant.  

Le liniment peut-il être utilisé pour le visage ?

Non. C’est un produit destiné au soin du siège. Depuis qu’il est devenu un produit tendance, on lit souvent qu’il peut être utilisé en soin pour le visage. Mais, parallèlement, les professionnels de santé ont constaté une augmentation des cas de folliculites, voire d’acné, surtout chez les jeunes femmes qui l’utilisent en démaquillant, mais parfois aussi chez le jeune enfant. Le visage, n’étant pas soumis aux mêmes « pollutions » que le siège, n’a pas besoin d’un pH aussi basique que celui du liniment oléo-calcaire. Le risque, à l’utiliser trop souvent sur le visage, est de provoquer des irritations ou, a minima, l’apparition de petits boutons blancs.

*Remerciements à Céline Gorréguès, sage-femme, et Marie Tahon, Docteur en pharmacie dont la thèse « Conseils pédiatriques à l’officine pour les enfants de la naissance à 4 mois » évoque le bon usage du liniment, et au Dr Lyonel Rossant, pédiatre.

Article rédigé par : Mireille Legait
PUBLIÉ LE 13 OCTOBRE 2017
MIS À JOUR LE 24 MARS 2019

Posté par nounou sandra à 14:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Moustique tigre : vigilance accrue dans toute la France

moustique tigre

Le moustique tigre est potentiellement présent dans toute la France notamment dans le Sud, l’Alsace et Paris, particulièrement touchésA quelques jours du Plan anti-dissémination d’arboviroses (maladies virales pour lesquelles la transmission se fait de personne à personne par l’intermédiaire de moustiques infectés) par la Direction générale de la Santé, le site Vigilance-Moustiques publie sa carte 2019 de la présence du moustique tigre en France. A ce jour, plus aucun territoire n’est en veille sanitaire, tous sont placés en vigilance accrue : 30 départements en vigilance jaune, 15 en vigilance orange et 51 en vigilance rouge.

 

De son vrai nom « aeldes albopictus », le moustique tigre est originaire d’Asie et a colonisé 60 pays dans le monde. En France, il est essentiellement présent dans le Sud-Est et le Sud-Ouest. Plus petit qu’une pièce de 1 centime, il est facilement reconnaissable par son vol plutôt lent et ses rayures blanches sur les pattes et l’abdomen (qui lui valent son surnom). En général sa piqûre est inoffensive, mais il peut être le vecteur d’arboviroses telles que la dengue, le chikungunya ou Zika.

Des mesures individuelles et collectives
Le dispositif de lutte contre le moustique tigre du Ministère des Solidarités et de la Santé sera comme chaque année activé en métropole du 1er mai au 30 novembre. Il décrit les mesures de surveillance, de lutte contre la prolifération du moustique et de protection des personnes en classant le risque en 6 niveaux (0 à 5). Plusieurs mesures sont ainsi préconisées pour se protéger du moustique tigre. A la fois individuelles : porter des vêtements longs, utiliser du répulsif anti-moustiques, installer des moustiquaires… Et collectives : éviter les eaux stagnantes (où les moustiques aiment pondre) en vidant toutes les petites retenues d’eau, réaliser des opérations de démoustication si des cas de contamination sont constatés… Vous avez aussi la possibilité, si vous pensez voir un moustique tigre, de le signaler sur vigilance-moustiques.com.

Article rédigé par : A.B.B.
PUBLIÉ LE 29 AVRIL 2019
MIS À JOUR LE 29 AVRIL 2019

 

Posté par nounou sandra à 14:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Merci Linaé pour les petits gâteaux.

L’image contient peut-être : nourriture

Posté par nounou sandra à 14:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Dès 12 mois : thon crème coriandre, purée de brocolis et petits pois

Thon crème coriandre, purée de brocolis et petits pois

Ingrédients pour une portion

• 1 bol Idées de Maman Purée de brocolis
• 20 g de thon désarêté
• 30 g de petit pois frais écossé
• 5 g de crème liquide
• 1 cuillère à  café d'huile de colza
• 1 feuille de coriandre

Préparation :

Dans une sauteuse, faire cuire le thon à  couvert avec la crème et la coriandre préalablement lavée et finement ciselée pendant 10 minutes à feu moyen.
Une fois le thon cuit, le hacher finement, Dans une casserole d'eau bouillante, faire cuire les petits pois pendant 10 minutes, puis les refroidir dans un bain d'eau glacée.
A l'aide d'un mixeur, mixer les petits pois.
Faire chauffer le bol Idées de Maman Purée de brocolis puis ajouter une cuillère à  café rase d'huile de colza. Incorporer la purée de petits pois et mélanger.
Dans une assiette adaptée à  bébé, déposer la purée de brocolis et petits pois avec par-dessus le thon à  la crème de coriandre.
Servir et régaler bébé après avoir vérifié la température.

Posté par nounou sandra à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

activité pâques

Aucune description de photo disponible.Aucune description de photo disponible.Aucune description de photo disponible.

Posté par nounou sandra à 14:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 avril 2019

Formation sur la motricité libre

Aucune description de photo disponible.Aucune description de photo disponible.L’image contient peut-être : 1 personneAucune description de photo disponible.Aucune description de photo disponible.Aucune description de photo disponible.Aucune description de photo disponible.

Posté par nounou sandra à 09:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

ÉDUCATION

Voici la raison pour laquelle il ne faut pas forcer son enfant à finir son assiette.

 

Le moment du repas est très souvent appréhendé par les parents lorsque les enfants atteignent un certain âge. Si certains n’ont aucune difficulté pour manger ce qu’il y a dans leur assiette, d’autres au contraire s’en plaignent et refusent d’y toucher. Pourtant, que ce soit une mauvaise période ou une habitude qu’il a depuis longtemps, vous ne devez pas obliger votre enfant à finir son assiette, et voici pourquoi.

Les enfants ressentent la satiété

Nombreux sont les parents qui ont du mal à faire confiance à leurs enfants. Pourtant, ces derniers sont entièrement capables de savoir de quoi ils ont envie, particulièrement lorsqu’il s’agit d’un besoin primaire comme la faim. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est primordial de lâcher prise avec des enfants, car comme les adultes, ils parviennent très bien à faire comprendre qu’ils ont faim ou qu’ils sont rassasiés.

Le rôle du parent pendant les repas

Les parents ont souvent tendance à contraindre leurs enfants à terminer ce qu’il y a dans leur assiette et utilisent d’ailleurs régulièrement le chantage pour cela. Les petits peuvent ainsi être menacés de ne pas avoir de dessert ou de ne pas avoir le droit de sortir de table avant d’avoir fini leur assiette. Une technique qui n’est pas probante et qui n’a aucun but si ce n’est de braquer l’enfant qui risque de se renfermer sur lui-même.

Plutôt que de commander le repas, le parent doit être un accompagnateur de l’enfant et doit rester à l’affût. Comme un adulte, il peut avoir des envies particulières ou un faible appétit durant une période. Il n’est pas pour autant nécessaire de paniquer, il suffit de s’adapter à la situation. S’il souhaite manger uniquement un fruit, c’est qu’il est conscient que son estomac lui réclame seulement cela. Vous pouvez également lui demander en début de repas s’il a une grosse ou une petite faim afin d’adapter les portions que vous lui donnez. Et bien évidemment, cela peut varier du tout au tout d’un jour à l’autre.

Il en va de même pour l’ordre du repas : servez-le dans une assiette à compartiments dans laquelle se trouve la totalité de son repas (entrée, plat et dessert) et laissez-le manger cela dans l’ordre qui lui convient. Il pourra ainsi déguster en fonction de ses goûts et de la faim qu’il ressent ou non à ce moment-là.

Posté par nounou sandra à 09:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]